ActuINSPIRON

Jean d’Ormesson, facétieux même lorsqu’il nous quitte

Homme lettré et brillant, Jean d’Ormesson avait pour lui l’art de la conversation et savait grâce à sa vivacité d’esprit, son charisme et son humilité, s’attirer la sympathie d’un large public, dont celle de la slamsOft Corp.

Il nous a été enlevé en cette fin d’année 2017 à l’âge de 92 ans. Mais attention, il ne nous a pas quitté n’importe quand. Oh que non… et l’ironie du sort est presque trop belle pour être vrai.

Celui qui avait évoqué de son vivant, en parlant de Piaf et Cocteau, le fait qu’il ne fallait pas disparaître en même temps qu’une autre grande célébrité pour ne pas être éclipsé. Il trouve donc le moyen de disparaître en même temps que notre Johnny national.
Franchement, pouvait-on faire plus prémonitoire et plus énorme que cela? Pouvait-il confronter sa disparition à quelque chose de plus écrasant et plus occultant que le décès de Johnny Hallyday? Bah là… je ne vois pas…

Ce que Jean d’Ormesson redoutait et qui était hautement improbable, s’est produit dans la démesure.

Le journal “le point” déclare dans un article dédié au départ de Jean d’Ormesson qu'”il aura tout réussi sauf sa sortie!” Et bien chez slamsOft Corp, on est pas du tout d’accord.

Tout cela est tellement incroyable et hallucinant, qu’on ne pouvait pas rêver meilleur pied de nez de la part de ce personnage facétieux. En ayant abordé ce sujet au préalable sur les plateaux télé, il se prémunit automatiquement de l’éclipse qu’il évoque et entre davantage dans la légende. Si jamais il nous contemple, il doit d’ailleurs bien se marrer du dernier tour qu’il vient de nous jouer et les poètes prennent leur revanche sur les idoles d’une manière tout à fait inattendue.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *